J’ai toujours considéré le portrait comme un reportage

Gisèle FreundPhotographe