La Photographie de Produits dits "Packshot"

... de manière générale.

Communément appelée “Packshot”, la photographie de produits concerne la prise de vue visant à mettre en évidence toute une gamme de façon uniforme proposée dans un catalogue. Qu’il soit en ligne ou imprimé, celui-ci présente, le plus souvent, les produits sur un fond blanc. Chacun des produits étant disposés sous différents angles afin d’en donner un aperçu le plus complet possible.  Il va s’en dire que ces photographies doivent être le plus fidèle possible aux formes et aux couleurs des produits vendus.

Le secteur viticole est donc client de ce type d’images pour mettre leurs bouteilles à disposition des internautes sur leur plateforme de vente ligne préférée.

Quelques exemples de packshots réalisés pour le site de vente en ligne chocolaterieonline de la Chocolaterie de Puyricard.

 

Images en ligne sur le site : chocolaterieonline.com

 

Le packshot de bouteille de vins

... une discipline souvent bâclée ...

À voir les expériences de mes clients vignerons, la photographie de produits sur fond blanc dit “packshots” destinés aux catalogues et aux boutiques de vente en ligne est souvent considérée, à tort, comme une catégorie de photographies baclée. L’essentiel des revenus se faisant sur la quantité d’objets photographiés, certains confrères ont trop souvent tendance à proposer des prestations à bas coût en offrant des prises de vues basiques pour des résultats peu engageant. Sauf qu’il existe une grand nuance de difficultés entre les produits. Et pour cause, photographier du verre est loin d’être à la portée de tous. La gestion des reflets étant primordiale pour obtenir des images valorisantes pour tous produits, une bouteille de vin, outre son aspect réfléchissant, dispose d’une forme particulièrement délicate à éclairer. De plus, l’étiquette, seul artifice marketing du produit, arborant très souvent le caractère du vignerons, en dit long sur le breuvage et incite à l’achat. Il est donc fondamental que la lumière qui l’éclaire vienne la sublimer. Et tout particulièrement, si celle-ci comporte des reliefs ou autres habillages luxueux (gaufrage, dorure, etc …).

Enfin, la couleur des vins blancs et rosés doit être particulièrement conforme à la réalité. Et le consommateur en ligne doit absolument avoir une idée précise de la couleur du breuvage qu’il choisit !

Un contour blanc pour les bouteilles de vin rouge....

L’usage principal d’un packshot est donc l’insertion de l’image sur le fond blanc.

Dans le cas du packshot de bouteille de vin comme pour les autres produits conditionnés dans du verre, le contour du produit doit être franc et ne pas se fondre progressivement avec le support (ou le fond blanc dans le cas d’un site web). Il est donc donc primordial de s’attacher à ce que les images soit à la fois faciles à détourer et à insérer. Dans le cas d’un verre transparent, le contour peut s’avérer difficile à distinguer sur un fond clair.

De la même façon, si le client souhaite disposer des images de ses produits sur un fond sombre, le contour d’un produit opaque ne se distinguera pas, le contour du produit se fondant avec le fond. C’est typiquement le cas d’une bouteille de vin rouge, pour lequel il convient de créer un contour clair à la prise de vue.

Exemple de packshot pour le Chateau Mentone en Côtes de Provence.

... et un contour noir pour les bouteilles de vin blanc et de vin rosé !

A l’inverse, outre l’aspect transparent du verre blanc contenant un liquide clair, un contour noir va permettre de distinguer les contours du produit dans le cas d’une incrustation de l’objet sur un fond blanc.

Exemple de packshot du second vin du Domaine Villa Baulieu en Coteaux d’Aix à Rognes.

Enfin, la condition extrême de mise en valeur d’un flacon transparent quand celui-ci contient lui-même un breuvage translucide. Comme ci-dessous pour la vodka française de dégustation Viche Pitia.

A voir sur le site – vichepitia.fr/

About the author

Photographe Professionnel Indépendant - Paris - Provence

Leave a Reply

× Comment puis-je vous aider ?